Voici les points saillants de l’histoire de Geo-Plus, des dates d’émergence de ses logiciels et autres développements ou événements qui marquent une étape de transition dans le parcours de l’entreprise.

Tout a commencé durant l’hiver 1987 avec le logiciel qui porte le nom de l’entreprise. Il s’écrivait alors de la façon suivante: Géoplus. Avec le temps il est devenu VisionPlus, puis VisionCivil. Mais commençons par le début…

  • 1987
    – Création du logiciel Geo-plus

    1989
    – Création du logiciel CardexPlus (qui, avec le temps, est devenu VisionDoc)
    – Prototype de VisionPlus sur AutoCAD
    – Développement d’un module de traitement de carnet de notes électronique pour Geo-plus
    – Adaptation de CardexPlus pour l’accès en réseau.
    – Acquisition de l’autorisation de revendre Intergraph, logiciel de la famille MicroStation.

    1990
    – Début du développement de VisionPlus sur MicroStation
    – Implantation de la fonction Multi-carnet de notes pour Geo-plus

    1991
    – Mise en marché de VisionPlus sur MicroStation
    – Création d’un module de gestion de banque de points pour VisionPlus

    1992
    – Développement en langage C++
    – Implantation de la nouvelle interface graphique pour VisionPlus
    – Automatisation de la fonction Changement d’échelle pour VisionPlus

    1993
    – Nouvelle structure de données pour CardexPlus
    – Développement d’un Module de Modèle Numérique Terrain (MNT) pour VisionPlus
    – Implantation d’un gestionnaire de polygones dans VisionPlus

    1994
    – Analyse de dépendances graphiques pour VisionPlus
    – Adaptation à la topologie des polygones pour VisionPlus

    1995
    – Développement de tests de validité pour CardexPlus
    – Validation des modules de calculs géométriques pour VisionPlus
    – Autorisation pour être revendeur de produits Bentley ( MicroStation)
    – Première vente du logiciel VisionPlus à des instances gouvernementales, plus précisément au Ministère de l’environnement et de la faune

    1996
    – Essais sur base de données et codification alphanumérique
    – Développement du logiciel VisionCadastre
    – Prototype de CardexPlus dans un environnement graphique
    – Utilisation des logiciels de Geo-Plus par le département de la Technique en géomatique du Cégep Limoilou pour fins d’enseignement

    1997
    – Modélisation graphique pour CardexPlus
    – Optimisation du caractère générique pour VisionPlus
    – Synchronisation des données descriptives et graphiques et automatisation des changements de mesures de lots adjacents pour VisionPlus
    – Association avec la firme conseil DMR dans le projet «Dimitrov» en Russie

    1998
    – Création d’un module COGO en version Visual-Basic
    – Vente du logiciel VisionCadastre au Ministère des ressources naturelles direction du service du cadastre

    1999
    – Développement de VisionPlus sous AutoCAD version 14
    – Vente de 125 licences de VisionPlus au Ministère des Transports
    – Développement du logiciel VisionMunicipale

    2000
    – Développement des modèles Objet Point et Configuration

    2001
    – Développement du logiciel VisionMust

    2002
    – Développement du logiciel VisionIso
    – Adaptation et traduction de la documentation du logiciel VisionPlus et VisionMust pour le marché des États-Unis
    – Obtention des droits sur les marques de commerce VisionPlus et VisionMust pour le territoire du Canada et des États-Unis

    2003
    – Développement du logiciel VisionDoc

    2004
    – Alliance avec 5 distributeurs aux États-Unis
    – Développement du logiciel VisionMNT amélioré
    – Création d’une filiale américaine, Geo-Plus USA, avec bureau à Newark au New Jersey

    2005
    – Adaptation du logiciel VisionDoc pour les évaluateurs agréés
    – Développement du logiciel VisionTerrain et d’une version freeware du logiciel VisionMust

    2007
    – Développement d’alignement 3D avec gabarits pour la construction de routes
    – Participation lors du 100ième anniversaire du Congrès des Arpenteurs-géomètres à Québec
    – Participation à la Mission de Laval Technopôle pour la conquête de l’Ouest canadien
    – Développement de modules de conduites d’égout et d’aqueduc
    – Adaptation du logiciel VisionPlusPro vers VisionCivil
    – Alliance avec la Digital School de l’Alberta au sujet de la formation et de la distribution de logiciels de Geo-Plus

    2008
    – Lancement et ouverture d’un bureau à Edmonton en Alberta
    – Nouveau site Web, nouveau logo et amélioration de la communication avec les clients

    2010
    – Association avec Bricsys. Les logiciels de Geo-Plus peuvent maintenant aussi fonctionner dans un environnement Bricscad.